Le thé rouge : riche en antioxydants

Publié le : 18 août 20214 mins de lecture

Les thés sont classés comme boisson stimulant et très réputés avec de nombreux avantages pour l’organisme. En effet, la santé est très importante pour l’homme et il préfère adopter toutes les solutions naturelles pour booster le système immunitaire comme le thé.

Origines et composants du thé rouge

Le thé rouge a comme nom scientifique « Aspalathus lainearis ». La plante du thé rouge est le rooibos ou aussi buisson rouge. Ce thé pousse dans les montagnes de l’Afrique du Sud, il appartient à la famille des acacias. Le thé rouge pousse avec du sol et du climat très spécial, il pousse dans l’Afrique du Sud. Quelques essais de pousse ont été effectués vers d’autres pays avec les mêmes conditions climatiques, mais cela a échoué. Le thé rouge est un thé riche en antioxydants, en effet, il est composé de 11 polyphénols différents. Puis, il y a aussi la quercétine et la lutéine, des molécules riches en antioxydants.

Les bienfaits du thé rouge

Premièrement, le thé rouge qui est riche en antioxydants aide à prévenir contre le cancer du pancréas ou du colon, il renforce le système immunitaire. Puis, il peut soulager également les troubles digestifs et les allergies cutanées. Ce thé aide également à lutter contre le vieillissement des cellules grâce aux antioxydants, à la vitamine C et aux minéraux. Pour des problèmes de sommeil, le thé rouge est aussi un allié indispensable, il peut améliorer la qualité du sommeil. Et pour dormir facilement, avoir un sommeil profond et lutter contre le stress, une infusion de thé rouge avant d’aller au lit est très utile. Ce thé peut être également une alliée minceur, non seulement pour une perte de poids, pour accélérer le métabolisme, mais aussi pour garder la forme. Et comme bienfait comme utilisation externe, le thé traite l’eczéma et l’érythème fessier.

Que faut-il savoir avant de boire du thé rouge ?

Il faut savoir que le thé rouge n’est pas du théine ni du caféine, il s’agit d’un petit arbuste poussant dans l’Afrique du Sud. Le thé rouge provient du plante « rooibos » et il existe aussi du « rooibos vert » qui s’agit d’un « rooibos » non fermenté et encore plus riche en antioxydants. Avant de faire une infusion de ce thé, il faut bien faire la différence entre thé rouge et hibiscus. Comme annoncé précédemment, il n’est pas du théine donc il peut être consommé à tout moment. Pour le préparer, il suffit de mettre une cuillère à café pour une tasse. Il faut verser l’eau dans la tasse contenant ces feuilles de thé et le laisser infuser pendant cinq à dix minutes.

Plan du site